DO EMPORDÀ

Tradition viticole

La culture du vin et la connaissance du commerce des produits de la vigne sont apparus en Catalogne sans doute aux alentours du VIème siècle av. J.-C., grâce à la plus importante colonie grecque du pays, Empúries, ville qui après plusieurs siècle devait donner son nom à la région de l’Empordà. Quatre siècles plus tard, l’archéologie et les documents font constamment mention du fait que les vins des terres d’Emporiae et d’autres régions de la Tarraconense sont connus sur le marché intérieur, dans d’autres provinces de l’Empire romain et jusque dans la ville de Rome.

Empúries

Au Moyen Âge, lorsque la vigne poussait près des abbayes et monastères, sur les coteaux des montagnes de Rodes, on a construit des terrasses plantées de ceps, entretenues par le monastère de Sant Pere de Rodes. C’est ici, semble-t-il, que le moine caviste, Ramón Pere de Noves s’est illustré dans l’art de travailler le vin. On lui doit un traité sur cette discipline. Les monastères de Sant Quirze de Colera et de Santa Maria de Vilabertran comptent également parmi les propriétaires de vignes dans l’Empordà.

DO Empordà - Monestir Sant Pere de Rodes

Au cours des XVIIIème et XIXème siècles, la vigne met en évidence sa capacité à coloniser et symbolise l’élan agricole traduit par une importante croissance démographique dans la zone où elle est cultivée et par la formation d’un paysage qui lui est particulier : cyprès, murs, cabanons et terrasses en pierre sèche. L’épidémie de phylloxéra, apparue en 1879 pour la première fois en Catalogne, sur une vigne de Rabós de l’Empordà, ruine complètement cette période prospère pour les vignes de l’Empordà. La remontée est difficile. La vigne ne récupèrera jamais plus l’ensemble de la terre qu’elle occupait avant l’apparition du fléau.

Le mouvement des caves coopératives, encouragé en premier par la Communauté et par la Generalitat républicaine autour de 1930, ouvre une nouvelle étape qui permet de conjuguer les efforts pour l’amélioration de la qualité dans le processus d’élaboration du vin. Tout cela passe par la construction de nouvelles caves et par l’amélioration du système de commercialisation. De même, l’initiative privée vient s’ajouter à ces efforts et le vin de qualité de l’Empordà commence à être connu et apprécié sur de nombreux marchés.

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour offrir un meilleur service. En navigant sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus
ACCEPTAR